Si l’IMEC nous était conté…

Suite à la rencontre du jeudi 15 novembre avec Typhaine Garnier et Marlène Bertrand, l’IMEC n’a plus de secrets pour Antoine et Pierre :

« L’Institut Mémoires de l’édition contemporaine est, à la base, une abbaye qui s’est fait envahir par les soldats allemands pendant la seconde guerre mondiale. C’était en effet un bon endroit pour eux car l’abbaye était sur un point haut, en pleine campagne et les soldats pouvaient observer les alentours. A la fin de la guerre, l’abbaye a été reprise par l’armée canadienne. Le lieu sera racheté par la région Basse-Normandie.

L’IMEC est un endroit pour rassembler et préserver de très nombreuses archives, des documents variés comme des brouillons d’auteurs célèbres. L’IMEC était installé à Paris mais les locaux sont devenus trop petits alors l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine a déménagé ses archives à l’Abbaye d’Ardenne, un lieu unique en France. »

Pour en savoir plus sur l’historique de l’IMEC, clique ici.